Chargement...

webloyalty bilan des soldes d'hiver 2017

Le bilan des soldes d’hiver 2017 présenté par Webloyalty

Alors que les soldes d’hiver 2017 se sont achevées ce mardi 21 février, l’heure est au bilan et Webloyalty a publié ses constats après la période.

Les premiers constats des soldes d’hiver 2017

Tout d’abord, le premier constat est que les soldes 2017 ont mieux fonctionné que les soldes 2016, on remarque un bond de 10% sur le volume des transactions. Le jour de l’ouverture des soldes est toujours très attendu et il représente à lui seul pas loin de 7% des achats sur cette période. Le mercredi 11 janvier représente ainsi le seul pic notable de cette édition 2017 : le volume d’achat y a été supérieur de 159% à un mercredi hors soldes.

Le mobile pendant les soldes

Selon Webloyalty, les soldes 2017 se sont démarqués par une forte hausse des commandes depuis un téléphone mobile : les commandes ont augmenté de 51% en 2017 et représentent ainsi 29% de l’ensemble des achats, contre 21% en 2016. On constate ainsi que le marché du e-commerce via mobile est en pleine expansion, notamment grâce au développement d’applications par les géants du e-commerce. Il faut également prendre en compte la stratégie commerciale des développeurs : les coordonnées de la carte bancaire du client peuvent être enregistrées sur le site, et donc sur l’application. Ainsi, les achats spontanés ou coup de cœur sont plus nombreux.

On notera également que les démarques n’ont pas réellement eu d’impact sur le volume des ventes : les volumes d’achats n’ont quasiment pas évolué au gré des démarques successives. Toujours selon Webloyalty, le marché de la mode a stagné en 2017, là où les biens d’équipement pour la maison ont vu leur volume d’achat bondir de 12%. Le directeur général adjoint de Webloyalty, Rodolphe Oulmi, a d’ailleurs parlé de ce phénomène dans un communiqué où il a posé la question de la pertinence d’une période de soldes aussi longue. Il a alors effectué une comparaison avec les ventes commerciales flash, comme le Black Friday ou le Cyber Monday, qui remportent un succès très net , sur une seule journée en général. Allons-nous vers une fin des soldes comme on les connaît aujourd’hui ? Les enseignes vont-elles miser davantage sur ces opérations flash ?
Une chose est certaine, la multiplication de ces ventes commerciales flash impacte réellement les soldes traditionnelles. Tout au long de l’année, on peut traquer les bonnes affaires et en profiter, sans attendre les soldes bi-annuelles.

Pour dresser ce bilan des soldes 2017, Webloyalty s’est basé sur son panel représentatif : il a analysé les performances et les ventes de 37 e-commerçants sur les quatre premières semaines des soldes d’hiver.

Laisser un commentaire