Chargement...

webloyalty soldes d'hiver

Webloyalty Panel : Un bilan en demi-teinte pour les soldes d’hiver sur Internet

Une semaine de plus. Voilà ce qui avaient été décidé et adopté par la Loi Consommation pour le plus grand bonheur des clients qui ont pu bénéficier d’une semaine supplémentaire pour faire leur achat et profiter des soldes. Pour les e-commerçants, c’était l’heure de faire la situation. D’après une étude menée par le Webloyalty Panel, contrairement aux soldes d’hiver de l’année 2014, celles de 2015 ont connu une nette augmentation du volume des transactions de 11% mais avec la semaine de plus. Néanmoins, on note une stabilité sur la même période de soldes. Focus sur l’événement :

Une semaine de plus peu satisfaisante

Comparé à la semaine d’après solde en 2014, cette 6eme semaine de plus en 2015 a connu une hausse générale de 13%. Et se sont les secteurs des biens d’équipement de maison et de la mode qui ont le plus matérialisé cette augmentation avec des hausses respectives de +26% et +8%.
On note cependant une certaine déception de la part des organisateurs qui font remarquer le manque de dynamisme. Car contrairement à l’année précédente, les résultats de cette année 2015 ont connu une légère baisse de -3% des flux transactionnels sur la même durée de soldes.

Rodolphe Oulmi, Directeur développement et partenariats de Webloyalty a donné une explication justifiant ce manque de dynamisme. Selon lui, malgré la bonne volonté des autorités de rendre active cette période tant attendu par les consommateurs, et malgré le prolongement de la durée des soldes, les résultats n’ont pas suivi. Et cet «échec» s’explique par le fait que la plupart des cyberacheteurs n’ont pas été actifs sur le marché car pouvant réaliser de bonnes affaires à tout moment de l’année.

L’évolution hebdomadaire

Cette année, il y a eu plus d’engouement entre la 3ème et la 4ème semaine de solde avec une hausse de +5%. Il s’en est suivi deux semaines de répit entre la 4ème et la 5ème semaine où en 2014 les gens été beaucoup plus actifs et qui avait connu une hausse de +7%.

Le dynamisme journalier

Comme d’habitude, le 1er jour des soldes connaît un dynamisme et une réelle motivation de la part des consommateurs. C’est le jour où l’on a noté le plus d’activités que le 1er dimanche. Et comme en 2014, le 2ème jour des soldes vient compléter un classement du top 3 des jours les plus dynamiques.
Il faut signaler qu’à l’exception de la 1ère semaine, c’est le dimanche où l’on note le plus grand flux de transactions durant la semaine.

Ils se sont distingués

Contrairement à 2014, cette année a été plutôt profitable pour les e-commerçants du Webloyalty Panel où 40% d’entre eux ont enregistré une hausse, tirant ainsi leur épingle du jeu, malgré les résultats moyens. Et c’est toujours dans le secteur des biens d’équipement de maison que l’on note les ventes les plus importantes.

Laisser un commentaire