Le Panel de Webloyalty vous présente ses dernières publications

Les articles du Webloyalty Panel

Accueil

Le Webloyalty Panel, composé de 37 sites e-commerce, permet de mesurer le dynamisme du secteur du commerce en ligne par le volume de commandes qui sont traités chaque jour sur chaque partenaire e-marchand. Ces e-marchands évoluent dans les secteurs  de l’équipement de la maison et du jardin, de la vente de billets en ligne, de la mode et du voyage. Il permet d’obtenir notamment des découpages très fins des périodes significatives du e-commerce (par mois, par jour, par semaine, par device ou encore heure par heure).

Les périodes charnières de l’année e-commerce : les Soldes et les achats de Noël.

Le Webloyalty Panel constate ainsi que le e-commerce est divisé en 3 périodes clés qui sont : les Soldes d’Hiver, les Soldes d’Eté et la période de préparation des Achats de Noël. La dernière analyse du Webloyalty Panel (Rétrospective du e-commerce en 2018) a même révélée que les Soldes d’Hiver et les Soldes d’Eté représentent 26% de l’ensemble des transactions annuelles et la période des préparatifs de Noël s’élève, quant à elle, à 12%.

Malgré l’impression que l’on peut avoir des Soldes permanentes et notamment des ventes privées  bien connues par les Français, les Soldes continuent d’avoir un vif succès. Les Soldes, les Achats de Noël débutant le jour du Black Friday prouvent que 38% des transactions des e-commerçants se jouent sur des périodes assez réduites.

Le web est le meilleur endroit pour trouver des bons plans en termes de tarifs et ce phénomène est encore plus évident pendant les périodes de Soldes. Il y a des effets de surenchères qui se produisent et les acheteurs en ligne ne s’y trompent pas, ils sont au rendez-vous. Le Webloyalty Panel observe près de 10% de de transactions supplémentaires pendant l’édition 2019 des Soldes d’été par rapport à la même période l’année précédente.

Soldes : quelle est la durée idéale ?

Réduire la période des Soldes à 4 semaines au lieu de 6 est un bon début pour relancer l’intérêt et recréer de la rareté. Le Webloyalty Panel note que l’impact de la 6ème semaine des Soldes est neutre depuis plusieurs éditions. C’est une semaine qui ne se distingue pas d’une semaine classique, les pics de transaction sont quasi inexistants. Les 3 premières semaines des Soldes représentant les semaines les plus importantes et dynamiques pour le e-commerce.

Quant au premier jour des Soldes, il reste le jour le plus attendu des acheteurs en ligne selon le Webloyalty Panel les meilleures affaires sont mises en avant, il y a aussi l’appréhension d’une rupture de stocks, achat préparé), en 2019 c’est un pic de +125% par rapport au jour précèdent.

Le m-commerce poursuit sa lancée en France

Le Webloyalty Panel note également que la part du mobile dans le e-commerce ne cesse de grimper. La croissance du trafic mobile ne se limite pas aux Soldes. En effet, de 19% durant l’édition 2015, les commandes sur mobile sont passées à 24% en 2016 puis à 36% en 2017, et 39% en 2018, pour atteindre cette année les 41% des commandes : une progression de 22 pts en seulement 4 ans, qui tend à se stabiliser. Aussi le Webloyalty Panel montre que l’utilisation du mobile ne se limite pas à la période des Soldes. La diversité et la praticité des devices mobiles leur permettent de remporter un vif succès auprès des Français depuis plusieurs années.  Le paiement sur mobile en France est en effervescence. Ce mode de paiement s’installe dans le paysage des consommateurs et se déploie très progressivement. Les acteurs du paiement mobile prennent du terrain en France en permettant de rendre les transactions simples, rapides et sécurisés pour les particuliers.  Le m-shopping est un canal en plein ascension, les chiffres publiés par la FEVAD le confirment : parmi les parmi les 38,8 millions d’acheteurs français sur Internet,  13,8 millions ont déjà effectué un achat à partir de leur mobile.